À la rencontre des Innus de la Côte-Nord

Road-trip sur la 138, au rythme d’une culture autochtone vivante et ancrée dans son territoire.

De Tadoussac à Kegaska, la route 138 suit les courbes du Saint-Laurent pendant 850 km. Elle traverse des forêts d’épinettes infinies, des rivières qui ressemblent à des fleuves, des villes qui fleurent bon le nord du 50eparallèle. Elle longe le fleuve qui se transforme en golfe, nous transporte dans une ambiance maritime, une mer aussi brute que la terre où baignent des archipels préservés, phoques et cétacés souvent à portée de vue, avec d’excellentes occasions de s’évader dans la nature et de se croire au bout du monde. On comprendra aisément pourquoi la Côte-Nord a la cote. Cette région, c’est aussi – et d’abord – celle des Innus. Aller à leur rencontre, c’est poser leurs mots et leurs images sur des histoires et des lieux, et ainsi mieux saisir ce paysage sauvage.

Lire la suite…

Article paru dans Le Devoir le 10 août 2019.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *