Phnom Penh vu par Yi Wei

Souriante et pleine d’enthousiasme, Yi est originaire de Chicago. En 2010, à la fin de ses études à Harvard, elle est venue à Phnom Penh pour un an de bénévolat. Quatre ans plus tard, elle est toujours là, sans aucune envie de quitter cette ville qu’elle adore. Peut-être bien parce que la capitale du Cambodge est aussi dynamique qu’elle.

Lire la suite…

Article paru dans La Presse+ le 2 août 2014.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *